Peut-on comparer les prix des vétérinaires ?

Oui, mais il faut poser les bonnes questions !

 

La tendance est à la comparaison et au choix sur le seul critère du prix.

Seulement qu'est ce qui se cache derrière un prix ?

 

Au prix le plus bas est-il plus probable d'avoir quelque chose de très basique ou de s'approcher de ce qui se fait de mieux ?

 

Les appels téléphonique "combien c'est pour..." sont de plus en plus nombreux. Ils incitent sans doute certains vétérinaires à proposer des prix d'appel planchers. Mais que se cache il derrière ce prix et qu'allez-vous payer au final ? Il n'existe que très peu d'obligations et beaucoup de liberté dans la façon d'exercer la Médecine Vétérinaire.

 

Comparer les vétérinaires en demandant " Combien c'est pour un vaccin, une stérilisation... ? " c'est comme demander à plusieurs garagistes " C'est combien une voiture chez vous ? "

 

Pour les vaccins :

Il faut savoir qu'il existe différentes maladies pour lesquelles la vaccination est possible. Les recommandations sont à adapter selon les conditions de vie de votre animal.

De plus il y a différents fabricants de vaccins, avec des mélanges plus ou moins complets pour une même maladie (ex du vaccin Leptospirose à 1 ou 4 valences). Afin de bien comparer il faudrait comparer le même protocole de vaccination, avec des vaccins de même marque, ou au moins avec les mêmes caractéristiques principales.

Donc sonner aux cabinets autour de chez vous pour vous rendre chez le moins cher risque de conduire votre animal à avoir la protection vaccinale la moins chère aux alentours mais pas forcément la mieux adaptée à son mode de vie.

 

Pour les opérations chirurgicales :

Elles peuvent nécessiter beaucoup de matériel coûteux dont une partie est plus ou moins "facultative". Facultatif dans le sens où cela permet d'améliorer le confort et la sécurité de l'opération sans pour autant être indispensable à une opération. Par exemple disposer d'un matelas chauffant (l'hypothermie est fréquente lors d'une anesthésie), d'alaises jetables, poser une voie d'accès intraveineuse lors de toutes les interventions (afin d'injecter immédiatement des molécules d'urgences lors de complications et de mieux gérer l'anesthésie en permettant d'utiliser un minimum de produits).

De plus il faut penser à demander s'il y aura d'autres frais après la chirurgie : les anti-inflammatoires et éventuels antibiotiques sont-ils inclus, le fil utilisé est il résorbable ou une visite est à prévoir afin de retirer les points ?

Enfin pour assurer la meilleure hygiène des investissements sont nécessaires. Y-a-t'il une salle de chirurgie propre ou tout se fait dans la pièce de consultation ? Le matériel chirurgical est-il nettoyé et stérilisé en utilisant des protocoles de médecine humaine ou selon de vieux protocoles considérés actuellement comme inadaptés ?

Il va de soi que plus le matériel présent est important et récent, plus il a coûté cher en investissement et plus le prix de l'opération sera élevé.

 

 

D'autre part n'oubliez pas que Vétérinaire est un statut d'indépendant. L'État considère les soins aux animaux de compagnie comme un luxe avec une taxation de 21% TVA.

À ces frais s'ajoutent les cotisations sociales de travailleur indépendant, les charges d'entretien du bâtiments, préparer sa pension... Malheureusement, de manière générale, il ne reste dans la poche du Vétérinaire qu’un tiers de ce qu'il vous facture.

 

 

 

Se contenter de téléphoner pour aller chez le Vétérinaire qui proposera le prix le plus bas ne me semble pas la meilleure solution à offrir à son animal.

 

N'hésitez pas à demander ce que comprend le prix des actes et à vous rendre sur place pour voir le cabinet, le matériel, la salle de chirurgie... Comparez le service ou l'acte vendu afin d'en estimer la rapport qualité/prix au lieu de vous diriger aveuglement au meilleur marché.

Le cabinet

Accueil

Tarifs

Fiches info

Contact

Conditions générales